Brouilleur UHF / VHF

La bande VHF

La bande VHF (Very High Frequency, ou Très Haute Fréquence) couvre les fréquences de 30 MHz à 300 MHz.
Ces fréquences sont notamment utilisées lors des transmissions en milieu maritime, grâce à leur excellente portée sous réserve qu’il n’y ait pas d’obstacles.
C’est ce qu’on appelle une transmission en vue directe (bien qu’il puisse y avoir des réflexions sur les couches de l’ionosphère, ce qui contribue à augmenter la portée).

Pour l’attribution des canaux de fréquence en France, vous pouvez consulter cette page.

La bande UHF

L’UHF (Ultra High Frequency, ou Ultra Haute Fréquence) couvre les fréquences de 300 LGz à 3000 MHz.
Cette plage inclut notamment celle des talkies-walkies en vente libre, la PMR (Private Mobile Radio) 446 qui, comme son nom l’indique, tourne autour des 446 MHz. Vous trouverez plus d’informations sur l’UHF sur Wikipedia.

Notez que l’UHF, bien que principalement efficace en ligne directe, reste beaucoup plus efficient que le VHF dans des environnements avec obstacles (en ville, bâtiments, immeubles, arbres, etc…).

Matériel d’émission / réception

Les postes UHF / VHF peuvent être soit portatifs (de type talkie-walkie, ou au format « cibi » pour véhicule ou bateau), soit fixes pour une installation en bâtiment. Notez que la plupart sont bi-bandes et couvrent également les fréquences UHF, mais faites bien attention à vérifier ce point lors de l’achat.
Vous trouverez une sélection d’articles à cette adresse.
N’hésitez pas en cas de doute sur le choix d’un émetteur / récepteur à laisser un commentaire en bas de page !

Acheter un brouilleur UHF / VHF

Il existe un brouilleur couvrant les fréquences UHF / VHF les plus utilisées en radiocommunication, pour une puissance totale de 44 watts, disponible à cette adresse. Notez que cet appareil brouille également d’autres fréquences (GSM, WiFi, 3G, 4G, GPS…).

Le principe est identique à celui des autres brouilleurs, émettre un signal parasite couvrant la bande de fréquences concernée.